La famille des Astéracées fait partie:

→ de l’embranchement des Spermaphytes (plantes à graines)

→→ du sous-embranchement des Angiospermes (plantes à fleurs, graine protégée par une enveloppe)

→→→ de la classe des Dicotylédones (deux cotylédons)

→→→→ de la sous-classe des Gamopétales (pétales soudés)

Rappel de la classification simplifiée:

Embranchement: Spermaphytes (plantes à graines):

  • Sous embranchement: les Gymnospermes, il y a environ, 1000 espèces sur le globe, et environ une vingtaine en France. Ce sont des plantes dont l’ovule est à nu (non enclos dans un ovaire à la différence des Angiospermes), on trouve les conifères, des végétaux à ovules nus, non protégés, ils sont donc exposés aux intempéries. Les graines sont portées par des cônes mûrissant le deuxième automne. La plupart des conifères sont des résineux, ils possèdent un appareil sécréteur de résine. Les fleurs sont réunies en chatons, soit mâles, soit femelles, ils sont présents sur un même pied, ils sont monoïques (sauf l’if, Taxus baccata et le genévrier, Juniperus communis, qui sont dioïques: sur des pieds différents.
  • Sous-embranchement: les Angiospermes, (du Grec « aggeion »: urne, et « sperma » : graine, ce qui signifie que la graine est protégée par une enveloppe). Les Angiospermes font partie d’un grand groupe d’espèces, environ 270000, réparties en environ 400 familles. Les Angiospermes regroupent les plantes à fleurs, plantes dont les organes reproducteurs sont groupés en une fleur hermaphrodite, colorée, attirant les insectes pollinisateurs pour la fécondation. La fleur est le siège de la sexualité avec une structure complexe. Ce sont des plantes à organes reproducteurs visibles: des phanérogames. 

schema d'une fleurfleur chicoree echinacee   

Les caractéristiques des Angiospermes:

  • Double fécondation: l’ovaire, comprenant les ovules fécondés, donne le fruit, et les ovules donnent les graines, les graines sont donc enfermées dans le fruit.
  • Les carpelles clos
  • Le fruit

Les Angiospermes comprennent deux classes:

  1. Les Monocotylédones: plantes à fleur, possédant un seul cotylédon, dans l’embryon de leurs graines (cotylédon: organe de réserve permettant à la plantule de se développer). Elles représentent environ 1000 espèces en France (exemples: poireau, blé, maïs, asperge, ail, ciboulette, muguet…).
  2. Les Dicotylédones: l’embryon dans la graine porte deux cotylédons. Elles sont plus nombreuses et représentent environ 3300 espèces en France. Ce sont les plantes à fleurs les plus diversifiées, parmi les dicotylédones, on distingue 3 sous-classes:

flamboyan du vietnam jeunes pousses de radis, 2 cotyledons

  • Les Apétales (exemple: saule, noisetier, amarante…).
  • Les Dialypétales (pétales libres).
  • Les Gamopétales (pétales soudés) dont les Astéracées font partie.

♦ La famille des Astéracées fait donc partie, de l’embranchement des Spermaphytes, du sous-embranchement des Angiospermes, de la classe des Dicotylédones, et de la sous-classe des Gamopétales.

C’est la famille la plus importante par le nombre d’espèces, environ 20000 espèces. Les plantes se concentrent surtout dans les régions tempérées. De nombreuses Astéracées sont ornementales (gazania, dimorphothéca, aster,…) d’autres sont des légumes (artichaut, topinambour, frisée, endive…), et d’autres sont des plantes médicinales (échinacée, chardon-Marie, bardane, chicorée…).

Les Astéracées 

Les caractéristiques générales des Astéracées:

  • Plantes herbacées vivaces ou annuelles, rarement arborescentes (Amérique du Sud).
  • Feuilles très variées, sans stipules, presque toutes alternes.
  • Inflorescence en capitule: ensemble de fleurs sessiles, serrées les unes contre les autres, sans pédoncules, réunies sur un réceptacle floral élargi.
  • Soudure des étamines au niveau des anthères.

Les fleurs sont hermaphrodites, unisexuées ou stériles. Le fruit, sec, est un akène indéhiscent (qui ne s’ouvre pas spontanément à maturité).

Formule florale: 0S-5P-5E-2C (S: sépale, P: pétale, E: étamine, C: carpelle)

Suivant le type de fleurs composant l’inflorescence, on trouve 3 sortes de capitules différents:

  1. Les capitules tubuliflores: possèdent uniquement des fleurs tubuleuses régulières, se terminant en 5 lobes.
  2. Les capitules liguliflores possèdent uniquement des fleurs liguleuses se terminant par 5 dents.
  3. Les capitules radiés possèdent des fleurs liguleuses irrégulières à la périphérie se terminant par 3 dents, et des fleurs tubuleuses régulières à 5 lobes au centre.

1. Fleurs tubuliflores: chardon-marie, cirse des ruisseaux, centaurée des montagnes, bardane, chardon laiteux, pied de chat, tanaisie, l’edelweiss…

chardon mariecirsteCentauree des montagnes tubuliflorebardane

 chardon laiteuxpied de chatTanaisie, Tanacetum vulgareedelweiss

2. Fleurs liguliflores: pissenlit, salsifis des près, picris, chicorée, urosperme de Daléchamps, Urospermum dalechampii

fleur de pissenlitSalsifi des pres, tragopogon pratensis liguliflorePicris fausse epervierefleur chicoree 1Urosperme de Dalechamps Urospermum dalechampii

3. Fleurs radiées: échinacée, tournesol, pâquerette, souci, aster, arnica, gazania, stévia, dimorphothéca, euryops, doronic…

echinacea purpurea Fleur de tournesol paquerette ++ souci astersarnica montana Gazania fleurs-de-stevia dimorphotheca Euryops chrysanthemoidesdoronic, Doronicum grandiflorum, Asteracees  

 

Étiquettes : , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé