Huile essentielle de carotte sauvage, Daucus carota ssp (sous espèce) carota, famille: Apiacées (Ombellifères).

Pour extraire l’huile essentielle de carotte sauvage, on utilise les sommités fleuries et les graines lorsqu’elles sont sèches. L’huile essentielle est obtenue après distillation lente et progressive des sommités fleuries et des graines. Cette huile essentielle est assez rare. Elle est de couleur jaune d’or, avec une odeur agréable. Une excellente huile essentielle de carottes sauvages est fabriquée en Corse.

carottes sauvagescarotte daucus sauvagecarotte sauvagefleur de carotte

Huile essentielle de carotte cultivée, Daucus carota ssp sativus, famille: Apiacées

Pour extraire l’huile essentielle de la carotte cultivée, on utilise les graines (semences). L’huile essentielle est donc obtenue après distillation des graines: 100 kg de graines sont nécessaire pour obtenir 2 ou 3 kg d’huile essentielle. Il est préférable de choisir une huile essentielle de carottes cultivées en France.

Ces deux huiles essentielles ont les mêmes applications cosmétiques.

Principes actifs principaux de l’huile essentielle de carotte:

Monoterpènes: limonènes

Sesquiterpènes

Monoterpénols: géraniol, linalol

Sesquiterpénols: carotol, daucol

Propriétés de l’huile essentielle:

Elle régénère les tissus cutanés, elle atténue les rides, elle raffermit, revitalise et cicatrise la peau.

Elle est dépurative du foie et régénère les cellules du foie.

Indications:

Brûlures, gerçures, taches de vieillesse, rides, cure dépurative, troubles hépatiques.

Préparation qui active le renouvellement cellulaire:

– HE de Carotte, Daucus carota

– HE de Géranium rosat, Pelargonium asperum,

– HE de Petit grain bigaradier, Citrus aurantium var amara (feuille)

HE= huile essentielle

Prendre une goutte de chaque huile essentielle, les diluer dans une noix d’huile végétale de noisette et masser la zone concernée. A utiliser sur les vergetures.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte.

Contre-indications:

Pas de voie orale sans avis médical.

Les femmes enceintes et allaitantes.

Les enfants de moins de 6 ans.

Allergie à l’un des composants (limonène, linalol).

Les personnes asthmatiques et les personnes qui sont fortement hypertendues.

 

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé