Laurier-cerise, Prunus laurocerasus, famille: Rosacées

Arbuste de 2 à 6 mètres de hauteur, formant des haies fréquentes autour de nos habitations.

  • Les feuilles, alternes, vert foncé, persistantes, épaisses, lancéolées, pétiolées et dentées, dégagent une odeur d’amande amère quand on les froisse.
  • Les fleurs (avril/mai) sont petites, de couleur blanche, elles sont groupées en longues grappes, elles sont odorantes.
  • Le fruit est une drupe rouge, puis noire à maturité, ovoïde, contenant un noyau dur, à l’intérieur duquel se trouve une amande. La fructification commence en été et se poursuit en automne.

laurier-cerise laurier-cerise

Principes actifs toxiques:

Hétérosides cyanogénétiques: prunanoside et amygdaloside. Ces composés se trouvent dans toute la plante, mais surtout dans les feuilles et l’amande du noyau, sauf dans la pulpe du fruit. La teneur en principes actifs est maximale en été. Après broyage ou mastication, il y a libération d’acide cyanhydrique: toxicité neurologique et respiratoire. Le laurier-cerise est une plante toxique souvent mise en cause chez les enfants.

Bon à savoir: les hétérosides cyanogénétiques sont aussi présents dans les amandes des noyaux d’abricot, de pêche, de cerise, de prune. Ce sont des fruits appartenant également à la famille des Rosacées.

 

Étiquettes : , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé