Lavande aspic, Lavandula latifolia, famille: Lamiacées

Antiseptique, antifongique, antivirale, cicatrisant puissant

Également appelée lavande à larges feuilles, elle pousse naturellement en Algérie, en Tunisie, et en Espagne, en dessous de 700 mètres d’altitude. Elle craint les grands froids. Si on compare la lande aspic à la lavande fine, Lavandula angustifolia: les feuilles sont plus larges, les hampes florales sont ramifiées, et les fleurs sont plus petites. La floraison et la cueillette sont plus tardives que la lavande fine.

Obtention:

Par distillation à la vapeur des sommités fleuries.

Principes actifs:

Oxydes: 1-8 cinéole (ou eucalyptol) environ 20%.

Cétones: bornéone (ou camphre) 15%  contre 0,2% pour Lavandula angustifolia

Monoterpénols: linalol 30% Esters : acétate de linalyle 0,1%

Propriétés:

Antiseptique, antifongique, antivirale, cicatrisant puissant, tonique nerveux (présence de cétones).

Indications:

Dermatoses, plaies, cicatrices, brûlures, coups de soleil, ampoules Inflammation, herpès, tique, piqûres d’insectes, méduse, bronchite, laryngite, sinusite, otite, rhinite.

Usages:

Voie externe: la plus fréquente. Insectes, méduses: 1 goutte de lavande aspic +1 goutte de tea-tree + 1 goutte de géranium rosat, à appliquer sur la zone atteinte, toutes les 5 minutes jusqu’à amélioration.

Brûlures légères: 2 gouttes de lavande aspic dans une dose d’huile végétale de noisette, et masser la partie concernée.

A déconseiller chez la femme enceinte et les enfants de moins de 7 ans.

Étiquettes : , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé