Épine vinette, Berberis vulgaris, famille: Berbéridacées

Plante du foie et de la vésicule biliaire, tonique amer, stimule la digestion et cholagogue

Noms régionaux: Vinaigrette, Vinettier, Berberis vulgaire, Oseille des bois, Petite vigne.

Description:

  • l’épine vinette est un arbuste touffu et épineux de 3 mètres de hauteur, commun dans les régions tempérées.
  • L’écorce est grisâtre, les tiges sont ramifiées et portent à la base des feuilles de fortes épines par 3.
  • Les feuilles sont entières, ovales et caduques, à bords découpés de fines dents.
  • Les fleurs jaunes sont regroupées en grappes pendantes. Elles sont munies de 6 pétales, de 6 sépales et de 6 étamines. Les fleurs apparaissent en mai-juin.

  

  • Les fruits sont rouge vif et allongés, possèdent un noyau et apparaissent à la fin de l’été.

  

Parties utilisées:

Les feuilles et les baies. Les baies sont cueillies en septembre à maturité, les feuilles en mai-juin. Les baies entrent dans la composition de certains collyres (en pharmacie).

Principes actifs:

Toute la plante contient un alcaloïde: la berbérine, dans l’écorce de la racine, un autre alcaloïde: la berbamine. Ce sont des substances aux propriétés bactéricides. Dans les pousses et les racines: des mucilages, du sucre, de la pectine, des tanins et des résines. Les feuilles contiennent de l’acide oxalique. Les fruits renferment des saponines, des acides organiques, de la vitamine C.

Propriétés et indications:

La berbérine et la berbamine agissent sur la sécrétion de la bile. L’épine vinette atténue les douleurs liées aux calculs biliaires, elle stimule la digestion et elle est cholagogue (facilite l’évacuation de la bile). Elle est traditionnellement utilisée dans les cas d’insuffisance hépatique.

Mode d’emploi:

Teinture, extrait fluide, baies: 50 gr par litre comme boisson. La berbérine colore en jaune la laine, la soie et les cuirs.

Précautions d’emploi:

L’épine vinette est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes (présence d’alcaloïdes dans les racines). Elle est contre-indiquée en cas de troubles rénaux, hépatiques et lithiasiques (présence d’acide oxalique dans les feuilles).

 

Confusion: bon à savoir: les plantes à fruits rouges toxiques ne sont pas épineuses (sauf la salsepareille, Smilax aspera).

Étiquettes : , , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.