Chardon-Marie, Silybum marianumFamille: Astéracées.

Protège le foie dans sa structure, stimule le renouvellement des hépatocytes (cellules du foie)

Noms communs: chardon à feuilles piquantes tachées de blanc, artichaut sauvage, chardon Notre Dame.

Le chardon-Marie est très fréquent dans le midi de la France, le bord des chemins, les friches, il est plus rare au nord de la Loire. Les jeunes feuilles peuvent être consommées en salade. Plante bisannuelle de 1m 50 aux grandes feuilles larges, alternes, lobées, bordées d’épines pointues, marbrées de blanc, de longs pédoncules dressés terminés par de gros capitules pourpres. Le fruit est un akène à aigrette.

 fleur de chardon Marie chardon Marie  Chardon Marie chardon marie

Parties utilisées:

Les semences (akènes).

Principes actifs:

  •  Huile grasse (20 à 30%).
  •  Protéines: albumine, tyramine, histamine.
  •  Sucres, tocophérol, phytostérols et flavonoïdes.
  •  Flavonolignanes: silymarine (1,5 à 3% de la drogue), il s’agit d’un mélange complexe de  dérivés flavoniques responsables de l’activité du chardon-Marie.

Propriétés:

  •  Cholagogue et anti-lithiasique biliaire.
  •  action détoxiquante.
  •  protège le foie dans sa structure.
  •  stimule le renouvellement des cellules du foie (hépatocytes) grâce à la silymarine.
  •  action antioxydante.
  •  action hypolipémiante.

 Indications

Cirrhose, hépatite, intoxication du foie par l’alcool ou les médicaments, intoxication due aux virus de l’hépatite A, B, ou C, prévention des calculs biliaires.

Posologie à titre indicatif:

  • La graine moulue en poudre à saupoudrer sur les plats, 1 à 2 cuillers à café par jour à répartir.
  • Sous forme d’extrait de plante standardisé (EPS) ou extrait de plante fraîche ou suspension intégrale de plante fraîche (SPIF), 1 à 2 cuillers à café 3 fois par jour.
  • La sylimarine étant peu soluble dans l’eau, la décoction des graines est moins active.

A noter: Les bonnes associations pour atténuer les effets nocifs d’une chimiothérapie sur le foie: chardon-Marie  + mélisse, pour favoriser la lactation: chardon-Marie + houblon.

Le chardon-Marie est employé en Occident pour traiter de nombreuses pathologies hépatiques. Il est dispensé en pharmacie et le fruit est inscrit à la pharmacopée française. À ce jour, il n’y a aucune toxicité aux doses préconisées.

Étiquettes : , , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé