La chicorée sauvage, Cychorium intybus, famille: Astéracées

Plante du foie et de la vésicule biliaire: draineur hépatique et prévention des lithiases biliaires

Noms communs:

Yeux de chat, chicorée amère, herbe à café, barbe de capucin.

Description:

Plante sauvage, herbacée, vivace, pouvant atteindre 1 mètre de hauteur, nous la rencontrons en Europe, en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique. Elle pousse dans les lieux incultes, les terrains calcaires ou argileux, jusqu’à 1500 mètres d’altitude. Toute la plante sécrète un latex.

  • La racine est pivotante, la tige est très ramifiée et cannelée.
  • Les feuilles sont très découpées, pétiolées et velues sur la face inférieure.
  • Les fleurs, d’un joli bleu, sont toutes ligulées, se terminant par 5 dents, elles sont regroupées en un capitule floral.
  • Le fruit est un akène.
  • La racine torréfiée remplace communément le café.

fleur chicoree fleur chicoree 1

Parties utilisées:

Les jeunes feuilles cueillies avant la floraison, la racine et les graines.

Principes actifs principaux:

  • Fructo-oligo-saccharides (FOS): inuline, jusqu’à 70% du poids sec.
  • Principes amers: lactones sesquiterpéniques: lactucopicrine.
  • Arginine: acide aminé, semi essentiel, normalement synthétisé par l’organisme. On en trouve dans le riz brun, l’avoine, le sarrasin, la viande rouge, les volailles, les noix et le vin.
  • Flavonoïdes: quercétine, kaempférol, anthocyanes.
  • Des acides phénols.
  • Des vitamines et des oligoéléments: vitamine K, vitamine B9, vitamine A, cuivre, magnésium, fer, potassium, zinc.

Propriétés:

Dépurative du foie et des reins, tonifie le foie et l’appareil digestif, cholagogue (favorise l’évacuation de la bile) et cholérétique (favorise la sécrétion de la bile), diurétique, légèrement laxatif, favorise la bonne flore intestinale grâce à l’inuline. En effet, l’inuline agit comme un prébiotique, c’est-à-dire, favorise le développement des bonnes bactéries de l’intestin.

D’après une étude faite en 2005, l’inuline de la chicorée favorise l’absorption intestinale du calcium, protège donc de la décalcification osseuse.

Indications:

Prévention des lithiases biliaires, drainage, lenteur digestive, ballonnements, goutte, ostéoporose.

Utilisations et doses:

  • Les jeunes feuilles de chicorée sauvage aident à la digestion, elles peuvent être consommées, en salade. Les espèces voisines: la scarole, Cichorium endivia var. latifolium, la frisée, Cichorium endivia var. crispum et l’endive, Chicorium endivia. Elles sont toutes de la famille des Astéracées.
  • En cas d’ostéoporose, on peut l’associer au lithothamne.
  • Infusion de feuilles sèches: environ 10 gr par litre d’eau
  • Décoction de racine finement fragmentée: 3 cuillers à soupe pour 1litre d’eau, prendre une tasse avant les repas, en cas de lenteur digestive, de flatulences ou de ballonnements.
  • Teinture mère: 50 gouttes, 3 fois par jour.

Précautions d’emploi:

  • À ce jour, aucune toxicité particulière aux doses préconisées, cependant il faut être prudent pour les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées, comme le pissenlit, l’échinacée…
  • À éviter, en cas de traitement anticoagulant, car la chicorée est riche en vitamine K.
  • À éviter, en cas de calculs de la vésicule biliaire, car les feuilles de chicorée stimulent la sécrétion biliaire.
  • Aucune interaction connue avec d’autres plantes ou suppléments.

 

Étiquettes : , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé