Artichaut, Cynara scolymus, famille: Astéracées (artichaut sauvage, Cynara cardunculus)

Plante du foie et de la vésicule biliaire, diurétique, lutte contre les problèmes hépatiques

L’artichaut est une plante vivace, herbacée, originaire de la région méditerranéennne connue dans l’Antiquité des Egyptiens, des Romains et des Grecs. Elle peut atteindre 1 m50 de hauteur. Les tiges sont droites, cannelées et épineuses. Les feuilles sont grandes et lobées. Les capitules sont grands, les fleurs sont de couleur rouge.

Il existe un certain nombre d’espèces, parmi les plus répandues, on peut citer:

  • L’artichaut Gros vert de Laon est une variété rustique, résistante au froid qui produit des fruits à grosses pommes arrondies, appelés parfois «têtes de chat». Son fond est charnu et large. Si vous souhaitez le déguster cru, nous vous conseillons de le récolter très jeune (plus petit que la taille d’un poing).
    Plus gros on le fera cuire pour le déguster en farcis, en salades, mais aussi en lasagnes, gratinés, en feuilletés, en terrines…
  • Le vert de Provence, variété du sud de la France sensible au froid, donnant de petites têtes très tendres.
  • Le violet et le gros camus de Bretagne est la variété la plus connue d’artichauts en France, produisant des légumes de gros calibre, très charnus, d’un vert profond, possédant de larges écailles serrées. Il est sensible à l’humidité. La récolte se fait de mai à mi-novembre.

  

Parties utilisées:

Les feuilles basales de la plante, pas encore en fleurs. On ramasse les capitules avant qu’il ne fleurissent pour les consommer.

Principes actifs:

  • Les feuilles: de l’inuline, du tanin, surtout de la cynarine (goût amer), des flavonoïdes, des acides phénols, un principe amer (cynaropicrine), des lactones sesquiterpèniques, des acides organiques (acide malique, acide lactique, acide fumarique, acide citrique), des sels de potassium, du magnésium, du calcium et du sodium.
  • L’artichaut: renferme des protéines, des glucides, des vitamines A, B1, B2, B6, C6 et C, du calcium, du magnésium, du fer, du potassium, du sodium et du zinc.

Propriétés:

Cholagogue et cholérétique, facilite la digestion, dépuratif, diurétique, tonique, laxatif et  fébrifuge.

Indications et usages:

Insuffisance hépatique, hypercholestérolémie, affections hépato-rénales, excés d’urée sanguine, goutte, rhumatisme, lithiase urinaire, syndrome de l’intestin irritable.

Infusion de feuilles: 10 gr pour 1 litre d’eau, une tasse avant les repas. Décoction de feuilles ou des racines, 30 gr par litre d’eau, laisser infuser 10 minutes. Extrait hydro-alcoolique (moins amer) ou teinture ou suspension intégrale de plante fraîche (SIPF).

Contre-indications:

Allergie aux plantes de la famille des Astéracées, obstruction des voies biliaires, ne pas proposer aux femmes allaitantes (freine la lactation). Il n’y a pas d’interaction avec d’autres plantes ou suppléments.

 

Étiquettes : , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé