La courge ou citrouille, Cucurbita pepo, famille: Cucurbitacées

Il existe de nombreuses espèces et variétés de courges: le potiron, Cucurbita maxima, peut atteindre jusqu’à 100 kg, la courge musquée de Provence, Cucurbita moschata, le potiron jaune qui peut peser 30 à 35 kg... Leur couleur et leur forme varient en fonction de l’espèce.

Vermifuge, diabète, hypertrophie bénigne de la prostate, complément nutritif naturel

En médecine traditionnelle, les pépins de courge étaient utilisés pour le traitement des vers intestinaux et les mictions difficiles. L’espèce la plus utilisée chez nous est la Cucurbita pepo, de 15 à 40 cm de longueur. La Chine, l’Inde et l’Ukraine sont les plus gros producteurs de courges.

graines de courge potimarron

Description:

  • La courge est une plante, annuelle, herbacée, rampante pouvant atteindre 10 mètres de longueur.
  • Les feuilles sont larges, lobées ou découpées et entourées de vrilles ramifiées.
  • Les fleurs sont jaunes.
  • Le gros fruit est relié à un pédoncule souvent anguleux. On le récolte en automne.

Parties utilisées:

La chair, aliment nourrissant, digestible et diurétique,  les pépins et l’huile de pépins.

Principaux constituants:

  • Flavonoïdes: rutine.
  • Caroténoïdes: lutéine, zéaxanthine, violaxanthine.
  • Alpha et béta carotènes.
  • Cucurbitacines.
  • Phytostérols (antiinflammatoires).
  • Lignans.
  • Huile: acide linoléique (50%) et linolénique (12%).
  • Potassium, fer, zinc, magnésium, sélénium (antioxydant et anticancéreux).
  • Fibres solubles et insolubles.
  • Provitamines A, vitamines C, B9 et E.

Propriétés:

Anti-parasitaire intestinal, aphrodisiaque, traite l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), prévient la chute de cheveux, très nutritif, diurétique et sédatif.

Les flavonoïdes sont antioxydants, antiinflammatoires et protecteurs des vaisseaux, les caroténoïdes protègent la vision.

Indications et usages:

Asthénies, inflammations urinaires, diabète, dyspepsies.

Mode d’emploi: graines de courge à mâcher, teinture mère, huile de pépins de courge (existe en capsules de 300 mg).

L’hypertrophie bénigne de la prostate chez l’homme de plus de 50 ans:

Le vieillissement de la prostate entraîne une transformation accélérée de la testostérone en DHT (dihydrotestostérone: dérivé de la testostérone) due à l’augmentation de l’activité de l’enzyme 5 alpha réductase. Chez l’homme une autre enzyme appelée aromatase augmente avec l’âge, cette dernière favorise la production d’oestrogène à partir de la testostérone libre. Ce phénomène est en grande partie responsable des symptômes de l’andropause, de l’hypertrophie bénigne de la prostate (augmentation du volume de la prostate qui exerce une pression sur l’urètre et la vessie=diminution du débit urinaire, envies fréquentes d’uriner) et du cancer de la prostate.

Les graines de courge et l’huile de pépins de courge sont efficaces pour calmer l’inflammation de la prostate. Contrairement aux autres huiles, l’huile de courge contient davantage de Delta-7 stérols (phytostérols particuliers), qui inhibent l’enzyme 5 alpha réductase, ce qui permet de diminuer l’activité de celle-ci et de rétablir les fonctions équilibrées de la testostérone, ainsi le taux de PSA diminue (Antigène Prostatique Spécifique). Une cuiller à soupe de graines de courge décortiquées par jour ou bien sous forme de capsules d’huile de graines de courge.

Pas d’effets secondaires connus. Par principe, ne pas faire de cures prolongées sans avis médical.

Étiquettes : , , , , , ,

Une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé