Millepertuis perforé, Hypericum perforatum, famille: Hypéricacées

Fatigue nerveuse, états anxieux provoquant tensions et insomnies, manifestations dépressives légères

Noms communs: herbe de la Saint-Jean, herbe-à-mille trous, chasse-diable

Description:

Plante vivace, dressée, herbacée, d’environ 80 cm de hauteur, aux fleurs jaune d’or, que l’on rencontre dans de nombreuses régions tempérées du monde, au bord des chemins, dans les clairières et les friches.

Millepertuis perfolie, hypericum perfoliatum Millepertuis perfolie millepertuis millepertuis

  • Les tiges sont ramifiées, elles portent des feuilles ovales, opposées, entières et sessiles (directement attachées à la tige).
  • Les feuilles possèdent de très nombreux points translucides (ou poches à essence) visibles devant la lumière.
  • Les fleurs, au sommet des tiges, sont nombreuses, elles possèdent 5 pétales et de nombreuses étamines. Les sépales et les pétales possèdent de petites glandes contenant un suc rouge, l’hypéricine.
  • Les fruits sont des capsules.

 

Parties utilisées:

Les sommités fleuries sont récoltées traditionnellement à la Saint-Jean, le 24 juin, si le temps le permet, sinon, il faut choisir une belle journée ensoleillée. Le séchage se fait à sec et à l’ombre, pour que les fleurs conservent leur couleur et leurs principes actifs.

Principes actifs principaux:

Des composés phénoliques: hyperforine, de la dianthrone: hypéricine, responsable de la couleur rouge,  des flavonoïdes et de l’huile essentielle.

Principales propriétés:

Anxiolytique, antidépresseur (hyperforine), antioxydant, antiviral (hypéricine), anti-inflammatoire et cicatrisant.

Usages: huile, teinture, crème

Traditionnellement, le millepertuis était surtout utilisé en externe, dans les affections dermatologiques. C’est l’antidépresseur naturel le plus vendu aux Etats-Unis et en Allemagne. De nombreuses études cliniques, effectuées depuis 1970, montrent que le millepertuis est efficace dans les dépressions nerveuses modérées, la fatigue nerveuse et les états anxieux provoquant tensions et insomnies. En France, il est admis comme antidépresseur depuis 2002 seulement. Son efficacité dépend de la dose utilisée.

  • En interne: infusion de 10 gr de plante sèche par litre d’eau, 2 à 3 tasses par jour. Teinture: 1/2 cuillère à café dans de l’eau, 3 fois par jour.
  • En externe: la macération huileuse de millepertuis (huile rouge) calme les douleurs et active la réparation des tissus: brûlures, coup de soleil et plaies.

attention                          attention                          attention                         attention

Contre-indications et précautions d’emploi:

  • L’hypéricine étant photosensibilisante, il est donc déconseillé de s’exposer au soleil pendant la cure de millepertuis en externe ou en interne.
  • Il est déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement.
  • Contre-indiqué avec la prise de contraceptif.
  • Il est réservé à l’adulte.

Les risques d’interactions médicamenteuses nécessitent de demander conseil à un professionnel de santé avant toute utilisation de millepertuis.

 

Étiquettes : , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé