Préparations utilisées en phytothérapie:

Les formes liquides:

Elles sont élaborées à partir de plantes fraîches ou sèches par différentes techniques: distillation, macération, vaporisation. Elles sont utilisées sous différentes formes galéniques: gouttes, ampoules, gélules…

  • Les teintures sont obtenues à partir de plantes séchées par macération dans de l’alcool. Elles sont le plus souvent au 1/5 c’est-à-dire 1 partie de plantes pour 5 parties d’alcool (environ45°). Les plantes les plus toxiques sont au 1/10. On les prend en gouttes, dans de l’eau, environ 30 gouttes, 3 fois par jour.
  • Les teintures-mères sont obtenues par macération de plantes fraîches dans de l’alcool, une partie de plantes pour 10 d’alcool à 95°. Ce sont les matières premières à diluer pour l’homéopathie. Elles sont aussi prescrites en phytothérapie sous forme de gouttes.
  • Les alcoolatures résultent de l’épuisement par l’alcool de plantes fraîches. L’alcool est à 95°, l’eau qui est dans la plante fraîche va, au cours de la macération, diluer l’alcool utilisé en l’amenant au degré désiré, elles sont rarement employées.
  • Les alcoolats sont obtenus à partir de la distillation de plantes qui ont macérées dans l’alcool pendant 2 à 7 jours.
  • Les suspensions intégrales de plantes fraîches (S.I.P.F) sont réalisées avec des plantes qui sont congelées dans l’azote liquide et qui ont été ramassées dans les dernières 24 heures. Les plantes sont finement broyées et mises en suspension dans un mélange d’alcool et d’eau à 30%. Ce qui signifie que l’on récupère aussi bien les molécules hydrosolubles et les molécules liposolubles de la plante.
  • Les macérâts huileux sont obtenues par macération simple, ou par digestion (macération à une température inférieure au point d’ébullition). Les huiles sont altérables, elles doivent se conserver à l’abri de la lumière et ne se conservent pas au-delà d’un an.

Les formes solides.

  • Les plantes entières en vrac, seules ou en mélanges. Les mélanges ne doivent pas dépasser 10 plantes, 6 plantes étant l’idéal. Ce sont des mélanges prêts à l’emploi. (Voir les préparations pour les tisanes).

tisane m bleuet camomille Calendula officinalis

  • Les poudres sont préparées après dessiccation de la plante. Elles sont prescrites sous forme de poudre titrée, ainsi qu’en gélules réalisées dans l’officine du pharmacien ou, dans les laboratoires industriels, (attentionbien lire les étiquettes, car de nombreux laboratoires ajoutent aux poudres de plantes des molécules indésirables qui n’ont rien à voir avec les plantes, exemple le dioxyde de titane et bien d’autres encore…).
  • Les Extraits fluides de Plantes Standardisés (E.P.S): cette forme galénique est très appréciée et bien tolérée. Il s’agit d’un procédé de préparation breveté PHYTOSTANDARD assurant une extraction complète, garantissant le respect de l’intégralité et de l’intégrité des principes actifs et utiles contenues dans la plante d’origine. Ce procédé restitue la composition moléculaire de la plante d’origine. Ne contenant pas de sucre ni d’alcool, ces extraits sont particulièrement indiqués pour les personnes âgées et pour les enfants.

Étiquettes : , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé