Intoxication alimentaire, ballonnements, troubles intestinaux, turista…

Le charbon végétal est un remède traditionnel purificateur, utilisé depuis des générations dont l’efficacité n’est plus à prouver. Son utilisation est tombée peu à peu dans l’oubli, mais depuis une dizaine d’années, le charbon végétal connaît à nouveau un regain d’intérêt dans de nombreux cas.

Il existe de nombreuses publications scientifiques dans le monde concernant le charbon végétal, toutes confirment son efficacité. Grâce à la propriété d’adsorption, le charbon végétal fixe sur sa surface, les bactéries, les gaz et les toxines présents dans le tube digestif, pour ensuite, les éliminer par les voies naturelles. Il aide à purifier l’organisme: il assainit, il nettoie, il élimine les toxines.

Le charbon végétal activé: qu’est-ce que c’est ?

On l’obtient à l’issue de 2 étapes :

  • Première étape: la carbonisation, on utilise du bois très dense (exemple: la noix de coco) que l’on calcine à haute température, en l’absence d’air.
  • Deuxième étape: l’activation, la matière obtenue est calcinée à nouveau, à haute température, en présence de vapeur d’eau, d’air, ou de gaz oxydants.

charbon vegetal

Usages:

Il peut être d’un grand secours en interne comme en externe.

Il élimine les additifs indésirables dans l’alimentation, les métaux lourds, les médicaments dangereux, les produits chimiques agricoles, les gaz toxiques…

On peut donc l’utiliser dans les cas d’intoxication alimentaire, de ballonnements, de troubles intestinaux, de mauvaise haleine, d’hygiène dentaire, de problème de foie, de diarrhées, de flatulences, de turista (la diarrhée des voyageurs), également pour faire un drainage, mais aussi contre les piqûres d’insectes, de tiques…

Le charbon végétal activé n’empêche pas l’assimilation des nutriments.

Doses:

Il se présente sous différentes formes, en comprimés, en granulés, en gélules ou en poudre.

Une cuillère à soupe est égale à 5 gr de charbon. Attention, ne pas l’acheter n’importe où, il faut qu’il soit de bonne qualité.

♦ En interne:

  • La dose varie en fonction de l’usage: intoxication sévère, cure de drainage, ou cure d’entretien, et en fonction de l’âge, selon s’il s’agit d’un adulte ou d’un enfant (1 gr par kilo de poids).
  • En cas d’intoxication sévère, la dose est de 50 g pour un adulte, par prise, à prendre dans de l’eau froide, 2 à 3 fois par jour, pendant 1 ou 2 jours.
  • Pour faire un bon drainage, pour adulte, prendre 2 cuillers à soupe, 3 fois par jour, avant les repas, à diluer dans un verre d’eau, pendant 15 jours, puis 1 cuiller à soupe 3 fois par jour, pendant les 3 semaines suivantes. Pour les enfants, on divise la dose par deux.
  • En cure d’entretien, la dose est de 1 gr par jour.

♦ En externe:

En cas de piqûre d’insecte, mélanger 1 cuiller à café de charbon avec un peu d’eau, et appliquer la pâte directement sur la piqûre, ou à l’aide d’une compresse.

Contre-indications:

  • Ulcère gastro-duodénal.
  • Il ne faut pas prendre de charbon végétal en même temps que des médicaments, cela supprimerait l’efficacité du traitement, il faut respecter un intervalle d’au moins deux ou trois heures avant et après la prise de médicaments.

 

 

 

 

Étiquettes : , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé