Gentiane, Gentiana lutea, Famille: Gentianacées

Tonique amer, stimule les sécrétions gastriques et salivaires, carminative, eupeptique et fébrifuge

Description:

  • La gentiane est une grande plante, herbacée, vivace, qui peut atteindre 2 mètres de haut. Originaire d’Europe, on la trouve dans les prairies, sur les pentes herbacées à partir de 200 m et jusqu’à environ 2200 m d’altitude, dans les Alpes, les Cévennes, les Pyrénées, les Vosges et le Jura.
  • Les feuilles sont opposées, ovales, glabres, inodores, avec 5 à 7 nervures. A la base, elles sont pétiolées, au sommet, elles sont soudées entre elles.
  • Les fleurs, aux 6 pétales jaunes, soudés à la base, sont disposées en verticilles aux creux des feuilles. La gentiane fleurit rarement avant 10 ans, sa durée de vie peut être supérieure à 50 ans.

gentiane  Gentiane, Gentiana lutea  gentiana luteaGentiana Lutea

  • Le fruit est une capsule ovoïde en pointe, avec de nombreuses petites graines ailées. La racine est unique, jaune, à odeur aromatique. Elle peut atteindre 1 m 50 de long et peser de 5 à 7 kg.

Partie utilisée:

La racine des plantes sauvages âgées de plusieurs années, elle est ramassée en automne, par des spécialistes, pour préparer les fameux digestifs et les liqueurs de gentiane. Elle se consomme sous forme de poudre, de teinture-mère, de comprimés ou de gélules.

Principes actifs:

  • Principes amers: sécoiridoïdes tels que le gentiopicroside
  • Xanthones 1%(colorant jaune)
  • Polysaccharides
  • Pectines
  • Huile essentielle

Propriétés:

Tonique amère, apéritive, stimule les sécrétions gastriques et salivaires (grâce aux principes amers), carminative et eupeptique, fébrifuge. C’était la plante la plus employée comme fébrifuge avant que le quinquina soit introduit en Europe vers 1639. Elle aide aussi à assimiler la vitamine B12, permet donc de lutter contre l’anémie.

(le quinquina, arbuste, origine Équateur, Cinchona officinalis, famille: Rubiacées, partie utilisée: l’écorce, principe actif majeur: quinine, elle est très utilisée pour le traitement du paludisme).

Usages:

  • Ballonnements, mauvaise digestion, perte d’appétit, fatigue, convalescence.
  • La dose active par jour est de 2 gr pour la poudre de plante sèche et 1 gr pour la teinture- mère.
  • Préparation: verser 200 ml d’eau bouillante sur 1 gr de racine de gentiane et laisser infuser 15 minutes. Boire une tasse d’infusion, une demi-heure avant ou après le repas, selon le cas. Les substances amères sont très hydrosolubles, on les retrouve bien dans l’infusion, d’où son intérêt.
  • En teinture-mère, 30 gouttes dans un verre d’eau avant ou après le repas selon que l’on veut ouvrir l’appétit ou faciliter la digestion. On peut aussi faire macérer la racine dans l’eau froide pendant 4 heures et filtrer (1 cuiller à café dans 1/2 litre d’eau).

Contre-indications:

En cas d’ulcère gastro-duodénal, en cas d’inflammation, aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants. A forte dose, elle peut entraîner des nausées et des vomissements.

A ce jour aucune interaction connue avec d’autres plantes.

Attention:

   attention                         attention               

Ne pas confondre la gentiane jaune avec le vérâtre blanc, Vératrum album, famille des Liliacées, plante très toxique, peut provoquer des accidents mortels.

  

Étiquettes : , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé