Le papayer, Carica papaya, famille: Caricacées

Le papayer est originaire d’Amérique du Sud, pousse jusqu’à 3000 mètres d’altitude, il est maintenant cultivé partout dans le monde tropical, il peut atteindre 7 mètres de hauteur.

C’est un arbuste, sa haute tige creuse ou stipe, rigide et non ramifiée, pousse très rapidement.

Le fruit mûr contient des caroténoïdes, des vitamines B, C et E, du calcium, du potassium, du phosphore et du magnésium et également des fibres.

PapayerPapayer vietnamFleur femelle de papayer

  • Il est dioïque: les fleurs mâles et femelles sont portées sur des arbres différents. Seuls, les pieds femelles portent les fruits.
  • Le papayer contient du latex dans tous ses organes.
  • Les feuilles sont grandes, palmées et lobées, elles sont rassemblées en rosette au sommet du stipe rigide. Le stipe porte les cicatrices des feuilles.
  • Les fleurs mâles sont très petites, à l’aisselle des feuilles. Les fleurs femelles plus grandes, seules ou par 2 ou 3, sont sur la partie supérieure du stipe.
  • Le fruit est une baie allongée, orange à jaune à maturité, il peut peser jusqu’à 5 kg, muni de nombreuses graines noires.

Parties utilisées:

  • Le fruit vert et mûr, le latex, la racine, les fleurs, les feuilles et les graines.
  • Le latex est extrait des fruits avant maturité, chaque fruit donne environ 10 g de latex frais contenant des enzymes protéolytiques: la papaïne et la chymopapaïne.
  • Le fruit et les graines étaient couramment utilisés par les guérisseurs amérindiens. La papaye est surtout connue pour sa teneur en papaïne, enzyme très prisée dans l’industrie agroalimentaire.

Principes actifs et propriétés:

  • Le fruit mûr contient des caroténoïdes, des vitamines B, C et E, du calcium, du potassium, du phosphore et du magnésium et également des fibres.
  • La papaïne permet la digestion des protéines, des graisses et des sucres. Le latex en application est utilisé pour les blessures, les verrues, les furoncles…
  • Les fleurs utilisées en infusion adoucissent la gorge, elles sont antitussives.

Usages: gélules gastro-résistantes de papaïne, poudre de papaïne à diluer…

Papaye fermentée:

Le professeur Luc Montagnier, découvreur du virus du sida, Président de la Fondation mondiale de recherche et prévention du sida, a mis l’accent sur le rôle d’une médecine préventive. De nombreuses maladies, dites de civilisation, comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson…ont un facteur commun: le stress oxydatif•.

Il a mis l’accent sur l’importance de la prise en charge du stress oxydant pour lutter contre les effets du vieillissement et des maladies qui lui sont associées, afin d’améliorer, d’accompagner les pathologies où le stress oxydant est présent.

Le sida l’a amené à étudier les effets de la papaye fermentée « Fermented Papaya Preparation » sur les malades du Sida. La papaye fermentée est un extrait du fruit longuement fermenté à basse température, sans additifs, ni conservateurs. Elle ne contient plus de papaïne, ni de vitamine C contenu dans le fruit frais, mais possède une activité anti-oxydante• très puissante, elle est développée depuis 1969 et réalisée à partir de papayes cultivées biologiquement à Hawaï.

De nombreuses études ont montré que la papaye fermentée a des propriétés remarquables pour lutter contre le stress oxydatif et pour stimuler le système immunitaire (cf Nutranews juin 2002). Elle est anti-inflammatoire, chélateur de métaux lourds, permet de lutter contre le vieillissement, efficace pour lutter contre les conditions stressantes, améliore les conditions de vie des malades de Parkinson, en stimulant la production d’antioxydants (glutathion peroxydase et S.O.D (super oxyde dismustase)) par l’organisme avec un effet sur les neurotransmetteurs. Elle est dénuée de toxicité et d’effets secondaires.

Cependant, il est préférable d’utiliser la papaye fermentée sous contrôle médical.

Stress oxydatif: production de radicaux libres (molécules oxydées très actives qui ont perdu un électron) qui peuvent être cytotoxiques (peuvent détruire des cellules).

Anti-oxydants: molécules qui vont réduire les molécules oxydées en leur donnant un électron.

 

 

Étiquettes : , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé