Poivre, Piper nigrum, famille: Piperacées

Augmente les effets des anti-inflammatoires et favorise l’absorption intestinale

Originaire d’Inde du Sud, le poivre pousse sur une liane grimpante, vivace, de 8 à 10 mètres de hauteur, qui s’accroche sur un support.

Il existe une centaine d’espèces de poivre utilisées comme condiment dans le monde. On utilise la plupart du temps les fruits, mais aussi les feuilles (Piper betel) ou le rhizome (Piper methysticum ou Kava-kava). On retiendra comme « Poivre », le Piper nigrum, le Piper longum et le Piper cubeba.

Description:

  • Les tiges sont de 2 types: les tiges principales émergent du sol, possèdent des racines adventives aériennes permettant la fixation de la plante sur son support, les tiges secondaires, issues des précédentes, portent les fleurs et les fruits.
  • Les feuilles sont vert foncé, épaisses, alternes, pétiolées et ovales.
  • Les fleurs sont très nombreuses, minuscules, regroupées en épis retombants.
  • Après fécondation, les fleurs donnent naissance à des baies charnues, chacune possède une seule graine.

poivrier poivre vert

Le poivre vert, noir, blanc ou rouge est issu de la même plante:

  • Le poivre est vert, si cueilli avant maturité et séché sans fermentation.

poivre vert

  • Le poivre est noir, si récolté à peine mûr et mis à fermenter avant le séchage, l’enveloppe vert rouge devient noire, c’est le plus piquant.

poivre noir

  • Le poivre est blanc, si récolté très mûr, trempé dans l’eau pour éliminer le péricarpe rouge, puis il est séché, saveur moins piquante et plus aromatique.

poivre blanc

  • Le poivre est rouge, si cueilli à maturité et séché, il est rare d’en trouver en Europe.

Composition et propriétés:

  • Alcaloïde: la pipérine (présente principalement dans le péricarpe), de l’eau, des protéines, de l’amidon, des fibres, des flavonoïdes, des tanins, des monoterpènes, des sesquiterpènes, de l’huile essentielle (principalement dans la graine).
  • L’huile essentielle ne contient pas de pipérine, elle est très douce et bien tolérée en massage, elle est très souvent utilisée dans les crèmes anti-douleur, en association avec l’harpagophyton.
  • Nous savons aujourd’hui que la pipérine du poivre, au goût piquant, favorise l’absorption intestinale et la biodisponibilité de nombreuses molécules à laquelle elle est mêlée, comme les vitamines, les minéraux, les antioxydants, les médicaments…
  • La pipérine est anti-inflammatoire et anti-microbienne, elle stimule la sécrétion des sucs digestifs et des enzymes, elle abaisse le cholestérol, elle aide à la détoxication et à la protection hépatique. La pipérine augmente les effets des autres anti-inflammatoires (comme le curcuma).

Usages:

Assaisonnement des plats, on peut l’associer au curcuma ainsi qu’à une bonne huile végétale, en cas de douleur articulaire.

Attention, à forte dose, le poivre peut entraîner des maux d’estomac, à déconseiller en cas d’hémorroïdes et d’ulcère à l’estomac.

Il ne faut pas confondre le poivre avec la baie rose, faux poivre, ou poivre sauvage, Schinus terebinthifolius, famille: Anacardiacées.  La baie rose pousse sur un petit arbre originaire du Brésil, c’est un condiment très apprécié, il contient de l’huile essentielle qui sert de substitut en cas de pénurie de poivre noir.

baies roses

 

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé