Alchemille, Alchemilla vulgaris, famille: Rosacées

Circulation sanguine, digestion, certaines affections gynécologiques, antioxydante et cicatrisante

Noms communs: pied de lion, manteau de notre Dame, porte rosée, patte de lapin, plante des alchimistes.

L’alchémille est originaire d’Europe, elle est vivace, herbacée, à rhizome épais. Elle est très abondante en Europe tempérée, dans les lieux humides, les bois, sur les bords des chemins, les prairies alpines, de 400 à 2900 mètres d’altitude.

On a décrit en Europe plus de 300 espèces d’alchémilles qui se rattachent à 2 groupes: l’alchémille vulgaire, Alchemilla vulgaris et l’alchémille des Alpes, Alchemilla alpina, les espèces de ce groupe poussent en montagne (de 1200 à 2600 mètres d’altitude). Toutes les alchémilles ont les mêmes propriétés.

alchemille vulgaire  Alchemille des Alpes Alchemilla alpina Rosacees

Botanique:

  • Les jolies feuilles sont vert jaune dessus, plus claires dessous, longuement pétiolées, lobées, dentelées et arrondies. Le matin, l’alchémille retient longtemps les gouttes de rosée sur ses feuilles poilues. Les alchimistes, qui recueillaient précieusement cette « eau céleste » indispensable à la fabrication de la pierre philosophale, ont légué leur nom à la plante.
  • Les fleurs sont minuscules, jaune verdâtre, nombreuses et disposées en grappe. Elles s’épanouissent de mai à aoùt.
  • Le fruit, arrondi et sec, renferme une graine.

alchemille alchemille alchemille

Parties utilisées:

  • Les parties aériennes fleuries récoltées tout l’été à la floraison. Elles sont séchées dans un endroit sec et aéré. Les jeunes feuilles fraîches peuvent être ajoutées crues aux salades.
  • La racine est utilisée en teinture.

Principes actifs principaux:

Tanins (6 à 8%), flavonoïdes (2%), principes amers.

Propriétés et usages:

  • Tonique et astringente (tanins), antidiarrhéique (tanins), antiinflammatoire et décongestionnante, action progestérone like. En externe, l’alchémille cicatrise les plaies.
  • Traitement des diarrhées légères (voie orale), insuffisance veineuses: jambes lourdes, hémorroïdes, règles douloureuses, troubles circulatoires de la ménopause et varices chez la femme. Traditionnellement, l’alchémille est recommandée contre les saignements après l’accouchement, et également utilisée pour faciliter l’accouchement.
  • Les vétérinaires l’emploient, en interne, contre les diarrhées et les entérites.

Posologie:

Infusion de plante, 5 à 8 gr par litre d’eau, 3 à 5 petites tasses par jour.

Selon F-J Cazin: décoction, 30 à 60 gr par litre d’eau.

Contre indications:

  • Elle est à déconseiller pendant la grossesse.
  • Pas d’utilisation prolongée, car la teneur élevée en tanins de l’alchémille peut entraîner de la constipation.
  • Aucun effet non désiré et aucune interaction avec d’autres plantes.
  • L’alchémille est dispensée en pharmacie, les parties aériennes sont inscrites à la pharmacopée européenne et dispose d’une monographie de contrôle.

Étiquettes : , , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé