Le Bouillon-blanc, Verbascum thapsus, famille: Scrophulariacées

Expectorant, calmant, émollient, anti-inflammatoire, antispasmodique, sudorifique, dépuratif

Noms communs:

Cierge de Notre Dame, molène, Herbe de la Saint-Fiacre.

Description:

  • Plante mellifère, herbacée, bisannuelle, très commune dans les lieux incultes, dans toute l’Europe centrale et méridionale, jusqu’à 1800 mètres d’altitude.
  • La hampe florale se développe la deuxième année, elle peut atteindre 2,5 mètres de hauteur.
  • La racine est pivotante et ligneuse.
  • Les feuilles sont ovales, lancéolées, vert blanchâtre et velues, elles se récoltent la première année de vie de la plante.
  • Les fleurs sont jaunes à 5 lobes, elles sont disposées en cymes, groupées, en grappes denses. Les fleurs se récoltent l’été, elles doivent être séchées, rapidement, à l’ombre, pour conserver les principes actifs des fleurs. Les étamines sont munies de poils irritants pour la gorge, il est donc nécessaire de bien filtrer l’infusion de fleurs.
  • Les graines sont petites et toxiques.

bouillon blanc molene    faux bouillon blanc, Verbascum densiflorum

Parties utilisées:

Les feuilles et surtout les fleurs coupées menu.

Principes actifs principaux:

Mucilages: polysaccharides hydrosolubles, saponosides (anti-inflammatoires), flavonoïdes, des colorants jaunes.

Propriétés:

Expectorante, calmante, adoucissante, émolliente (mucilages), anti-inflammatoire, antispasmodique, sudorifique, dépurative pour les poumons.

En externe: calmante, cicatrisante et anti-inflammatoire.

Indications:

Laryngite, trachéite, bronchite, extinction de voix (avec l’Erysimum), enrouement, toux, asthme (en association avec l’hysope, le coquelicot et la valériane).

En externe: plaies superficielles, irritation de la peau, coups de soleil, engelures, eczéma, abcès.

Usages:

  • Infusion: 2 cuillers à soupe de fleurs, pour ½ litre d’eau froide, dés les premiers frémissement de l’eau, hors du feu à couvert, laisser infuser 10 à 15 minutes, 3 à 4 tasses par jour.
  • Teinture, décoction, extrait fluide ou sec.
  • En usage externe, les feuilles fraîches, bouillies dans le lait quelques minutes, s’utilisent en cataplasme sur les zones concernées.
  • En Allemagne, on fait macérer les fleurs de bouillon-blanc dans de l’huile d’olive, cette préparation sert de remède contre les hémorroïdes.

Infusion pour une angine:

  • Plantain lancéolé, fleurs
  • Bouillon-blanc, fleurs
  • Thym vulgaire, feuilles

3 cuillers à soupe du mélange pour 1 litre d’eau froide, infuser 10 à 15 minutes, 4 tasses par jour. Filtrer, au travers d’un tissu fin, pour éliminer les poils des étamines.

Infusion pour une bronchite:

  •  Bouillon-blanc, (fleurs)
  •  Mauve, (feuilles et fleurs)
  •  Thym vulgaire,( feuilles)

3 cuillers à soupe du mélange pour un litre d’eau froide, infuser 10 à 15 minutes et filtrer, 3 à 4 tasses par jour.

Aucun effet non désiré en ce qui concerne les fleurs et les feuilles, et aucune interaction connue avec d’autres plantes. Seules les graines sont toxiques.

 À noter que le bouillon-blanc entre dans la composition des 7 fleurs pectorales:

Bouillon-blanc, Verbascum thapsus, famille: Scrophulariacées, Coquelicot, Papaver rhoeas, famille: Papavéracées, , Pied de chat, Antennaria dioica, famille: Astéracées, Violette, Viola odorata, famille: Violacées, Tussilage, Tussilago farfara, famille: Astéracées, Guimauve, Althea officinalis, famille: Malvacées, Mauve sauvage, Malva sylvestris, famille: Malvacées.

bouillon blanc, cierge de Notre-Dame auvergnefleur de coquelicotpied de chatvioletteTussilage pas d'ane Tussilago farfara Asteracees 4Mauve sylvestre

Ces plantes fluidifient les mucosités bronchiques et favorisent leur expectoration.

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , ,

Soyez le premier à réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vos questions personelles, vous pouvez me contacter en privé